GratiWiki: tout le savoir gratuit sur le gratuit
Encyclo /

AutoConstruction


Type: Pratique non marchande
Liste


L'autoconstruction désigne le fait de construire soi-même une habitation.

Principes

La construction d'un logement est une action élémentaire chez l'être humain, partout à travers le monde.

Si elle est aussi répandue, c'est qu'elle répond à quelques exigences simples pour une personne qui souhaite construire un logement:

  • Nécessiter un minimun de ressources matérielles. Celles-ci doivent être peu coûteuses et faciles à se procurer sur place (imaginez que vous n'ayez pas de voiture). Dans certains cas, elle doit être facilement mobile.
  • Nécessiter un minimum de connaissances, de savoir-faire et de technique. Faute de quoi, elle rend dépendant de ceux qui maîtrisent ces techniques. Et on devrait rajouter, permettre, tout en restant simple, une forte plasticité dans le processus même de créatiion, afin de maximiser l'adaptation aux conditions environnementales (combines, création, etc.).
  • Construire un logement qui répond de manière efficace et avec un minimum de ressources aux contraintes imposées par l'environnement physique (froid, cyclones, inondations, hygiène, etc.) et social (esthétique, confort, etc.).

Force est de constater qu'à l'heure actuelle, les techniques conventionnelles de logement, ainsi que les techniques d'auto-construction "alternatives" (maison en paille, écoconstruction, etc.) ne répondent absolument pas à ces objectifs, du moins simultanément.

En ce qui concerne la construction conventionnelle, il est assez facile de comprendre pourquoi. Les logements sont produits par une institution du logement dont les circuits d'approvisionnements et de fabrication sont longs et hautement technicisés. Ce qui implique que pour elle, les contraintes en terme de ressources ne sont pas les mêmes. Elle peut s'approvisionner en matière première dans des carrières, recourir à des techniques puissantes pour acheminer et transformer les matériaux, etc.

Plus curieux, en revanche, est le phénomène qui touche la construction alternative, l'éco construction ? Comment expliquer ce déferlement de technique et de technicisme sur une alternative qui voudrait s'en dégager? Avançons deux hypothèses:

  1. Bien que l'écoconstruction soit un marché émergent, elle obéit aux mêmes logiques que l'institution de la construction. Par exemple, fournir des procédés de construction hautement techniques (comme des panneaux solaires) est une bonne manière de réduire l'autonomie du client de l'institution, et de préserver ainsi son marché. En outre, ses objectifs sont dictés par des normes et un label (AB ?) qui n'implique aucunement la simplicité volontaire.
  2. Du côté de l'auto-construction propreme l'institution de la constructionnt dite, comment expliquer que ses partisans adoptent presque systématiquement sur un "mode de pensée expert". On peut penser ici au rôle indirect joué d'abord par un nouveau marché émergent, qui, involontairement, répandent l'idée que la construction élémentaire est complexe (construction de yourte, stages de formation pour les maisons en paille), et aussi à l'importance significative du milieu scolaire et universitaire qui favorise ce type d'approches.

Législation sur l'autoconstruction

Voir ce lien

Témoignages

  • Pour l'isolation d'un toit en bois : nous sommes en train de le faire avec de la laine de mouton récupérée chez un berger. Nous avons fixé du bois de palettes sur les poutres puis glissé la laine de manière à laisser un espace d'air entre la laine et le toit. Pour isoler un peu mieux la laine nous avons rajouté du carton entre la laine et la charpente. La laine est volontairement ni lavée ni traitée. Seul inconvénient, c'est lent à faire. SarahPlantier 31 octobre 2011 à 14h53
  • Lu sur Neozone : "C’est au Royaume-Uni, au pays de Galles plus précisément que Simon Dale a construit une magnifique maison de Hobbit. Il lui aura fallu 4 mois de travail et seulement 3500€ pour y parvenir, il y vit aujourd’hui avec toute sa petite famille. Avec l’aide de son beau-père qui est du métier, Dale a construit sa maison de A à Z, l’ossature de la bâtisse est faite de bois, les murs de pailles ont été recouverts de feuilles en plastiques, de terre et pour terminer, d’un enduit à la chaux, offrant une isolation efficace et naturelle. Lire la suite ici

Liens

  • Empreinte - Chantiers ouverts et écologiques.
  • wikihouse - Projet d'auto-construction open source.

Catégories

<< Art gratuit | Pratique non marchande | Auto-formation non-marchande >>

Le contenu du site GratiWiki. Wiki ouvert et gratuit sur le gratuit, le DIY et la culture libre, sauf mentions contraires, est sous licence culturelle non-marchande ainsi que toute nouvelle contribution.
Site gratuit, sans publicité, à but non lucratif, communautaire, ouvert à tous ceux qui souhaitent partager leurs savoirs sur les échanges non-marchands, le DIY et la culture libre. Construit avec PmWiki et hébergé par Toile Libre.